Que vous soyez jeune conducteur / conductrice, ou à l’inverse conducteur depuis plusieurs années, si vous cherchez une assurance auto à Valenciennes ou dans le Valenciennois, nous avons très probablement une formule qui conviendra à vos besoins.

Votre assurance auto à Valenciennes

Notre équipe se charge de vous accueillir dans nos locaux du 21 de la rue de Mons et vous présente les différentes formules que nous sommes en mesure de vous proposer. De l’assurance auto qui couvre tous les risques aux formules les plus abordables, des options les plus courantes aux options les plus personnalisées, notre gamme de solutions vous permettra assurément de trouver la formule qu’il vous faut.

Par défaut nous parlons ici d’assurance auto, mais nous assurons tout type de véhicules. Ainsi, en plus ou à la place de votre voiture, nous assurons aussi les deux roues comme les motos par exemple.

Choisissez parmi nos formules d’assurance adaptées et prenez la route en toute sérénité !

Besoin d’un devis d’assurance auto ? Contactez votre assureur à Valenciennes !

Quelles sont les différentes formes d’assurance automobile ?

A Valenciennes comme ailleurs, vous trouverez chez votre assureur plusieurs types de contrats. Les assurances auto font partie des services les plus proposés pour leur caractère obligatoir. Petit point sur le sujet pour mieux comprendre.

Si la souscription d’une assurance automobile est obligatoire, lorsque l’on est propriétaire d’un véhicule et que l’on souhaite se déplacer avec celui-ci, les véhicules motorisés tels que les vélomoteurs, les motocycles et les bateaux le sont également. En réalité, et pour être le plus exhaustif sur ce sujet, il faut savoir que l’assurance automobile comporte une partie obligatoire à laquelle il est possible d’ajouter diverses options.

Les différentes formes de garanties pour une assurance automobile

Lorsque vous souscrivez une assurance, vous pouvez négocier avec votre assureur différentes formes de garanties couvertes. Demandez conseil à votre assureur valenciennois. Les voici :

  • La garantie obligatoire ou dite « au tiers » qui concerne non seulement le véhicule mais aussi ses occupants,
  • La responsabilité civile qui couvre les dommages matériels ou physiques causés à un tiers, qu’ils soient à l’extérieur du véhicule ou à l’intérieur (cet aspect est important). Le propriétaire du véhicule, souscripteur du contrat quant à lui, ne peut être considéré comme tiers que lorsqu’il est conducteur au moment de l’accident constaté. De même, les personnes transportées dans des conditions de sécurité insuffisantes et celles transportées contre rémunération ne sont pas couvertes. Il y a là un défaut qui ne permet pas l’assurance, attention donc.
  • Les garanties complémentaires comme la garantie conducteur est une couverture du préjudice subit par le conducteur alors que les garanties du véhicule de type vol, dommage, bris de glace, incendie et explosion, attentats, catastrophe naturelle, tempête concernent les biens. Il y a ainsi des assurances de biens et de personnes. Toutes les options non obligatoires font varier le tarif et le prix de l’assurance, tout comme le coefficient calculé selon l’ancienneté de l’assuré en tant que conducteur les sinistres déclarés durant cette période ; Ce sont les fameux bonus et malus.

Attention à bien lire tous les termes de vote contrat d’assurance avant signature ! Demandez conseils à nos experts sur les clauses de votre contrat actuel.

Loi sur l’assurance auto

Pour rappel, voici quelques éléments de la législation sur l’assurance auto.

Le code des assurances et le code de la route contiennent des articles obligeant une personne disposant d’un véhicule à souscrire une assurance auto (article L. 211-1 du code des assurances et article L.324-1 du code de la route). Il est stipulé dans ces articles que tout véhicule terrestre doit obligatoirement souscrire une assurance auto. Il s’agit ici de l’assurance responsabilité civile ou garantie au tiers qui couvre à la fois le propriétaire du véhicule, les passagers, le contenu du véhicule ainsi que toute personne ayant la garde ou ayant l’autorisation ou non de conduire le véhicule en question. Un véhicule peut être assuré qu’il soit capable de circuler ou non. Vu que l’assurance est une obligation imposée par la loi, le fait de ne pas souscrire à cette offre est donc passible de pénalisation et d’amende. Le code de la route pénalise celui ou celle qui n’assure pas son véhicule en circulation par l’intermédiaire d’une amende de 3 750 €, d’une peine de travail d’intérêt général, de la suspension ou l’annulation du permis de conduire, de l’interdiction de conduire, l’immobilisation du véhicule ou même l’obligation d’effectuer des sensibilisations à la sécurité routière.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]