Comment calculer son coefficient bonus-malus ?

Le bonus-malus, ou Coefficient de Réduction Majoration (CRM), est un mécanisme d’augmentation ou de réduction du montant de la prime d’assurance auto. Il est basé sur le comportement au volant du conducteur. Ce dernier est récompensé par un bonus (révision à la baisse de sa prime d’assurance) en l’absence d’accident. Et en cas de sinistres (responsabilité totale ou partielle) il écopera d’un malus : une augmentation du coût de son assurance. Si vous conduisez depuis longtemps, vous comprenez certainement les grandes lignes du bonus-malus. Mais savez-vous comment le calculer ?

Si vous n’avez pas causé d’accident au cours d’une année

Échelonné entre 0,50 et 3,50, les assureurs calculent le coefficient du bonus-malus à partir de l’historique des sinistres survenus au cours des 12 derniers mois antérieurs aux 2 mois précédents l’échéance annuelle du contrat. Lorsque vous contractez pour la première fois une assurance auto, votre bonus-malus est égal à 1. C’est-à-dire que vous aurez à payer 1 fois la prime de base de votre assureur, soit 100 % de celle-ci. Ensuite, à chaque année sans causer d’accident responsable, votre bonus-malus sera réduit de 5 %. Pour connaitre le coefficient de votre bonus-malus, il vous suffit de multiplier par 0,95 votre bonus-malus de l’année précédente.

Et pour connaitre le montant de la prime que vous aurez à payer, il suffit de multiplier la prime de base (le montant convenu lors de la souscription) par votre coefficient bonus-malus. Pour information, sachez que le système du bonus-malus peut vous permettre de ne payer que la moitié de votre prime d’assurance de base si vous êtes un bon conducteur. Et pour cause, le conducteur ne rencontrant aucun sinistre pendant 13 ans peut prétendre à un bonus égal à 0,50 : c’est le coefficient le plus bas possible. Pratiquement, si vous deviez payer 500 euros de prime lors de la première année, vous n’aurez plus qu’à débourser 250 euros la 13e année.

Faites-vous aider par votre assureur voiture à Valenciennes !

En cas de sinistre avec votre véhicule

Plusieurs cas de figure peuvent être envisagés :

  • Si vous avez été victime d’un accident (accident imputable à un cas de force majeure ou à un tiers), donc non responsable : votre bonus-malus ne changera pas ;
  • Si vous êtes reconnu comme totalement responsable d’un accident : votre coefficient bonus-malus de l’année précédente sera majoré de 25%. Pour déterminer le coefficient qui sera appliqué à votre prime, vous devrez multiplier le coefficient précédent par 1,25 ;
  • Si vous avez été reconnu partiellement responsable d’un accident: votre bonus-malus sera majoré de 12,5%, soit une multiplication de 1,125 ;
  • Si vous avez provoqué plusieurs accidents au cours de l’année : une majoration de 25% sera appliquée à votre coefficient bonus-malus pour chaque accident dans lequel vous êtes reconnu totalement responsable. Ce sera une majoration de 12,5% pour chaque accident où vous êtes reconnu partiellement responsable.

La loi a prévu certains allègements pour les bons conducteurs. Ainsi, si vous avez profité d’un coefficient de 0,5 pendant au moins 3 ans (vous n’avez pas fait d’accident pendant au moins 16 ans), aucune majoration ne sera appliquée lors du premier accident dans lequel vous êtes totalement responsable. À part cela, après 2 années d’assurance consécutives sans sinistre, le coefficient applicable ne sera pas supérieur à 1.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Commentaires (2)

  1. 18 septembre 2018
    • 22 septembre 2018