Doit-on choisir l’assurance vie comme épargne en 2019 ?

Près de deux tiers des français disposent d’une assurance vie et l’immense majorité des contrats souscrits le sont sur des fonds en Euros alors même que l’on note depuis plusieurs années une baisse de rendement de ces fonds. La question légitime à se poser est : Devons-nous continuer à faire confiance à l’assurance vie pour placer notre épargne en 2019 ? Début de réponse.

Pourquoi les français préfèrent-ils les fonds en euro ?

Placer son argent sur une assurance vie, c’est une promesse sur l’avenir avec la possibilité dans la plupart des cas d’avoir une garantie de capital. De même, on souhaite toujours pouvoir léguer un petit pécule à ses enfants ou proches au moment du grand départ. L’assurance vie est également un bon moyen de financer des projets par le rachat en plus de sortir des questions d’héritage.

Bien que la baisse générale des taux d’intérêts affecte également l’assurance vie, les français préfèrent observer une garantie du capital qu’ils versent. En général, ces fonds sont largement constitués d’obligations et c’est une raison qui motive à la réflexion quant à la qualité des placements que vous souhaitez effectuer. 80% des sommes du marché global de l’assurance vie sont en fonds euros et selon l’ACPR (l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution), les rendements bruts avant fiscalité sur les contrats d’assurance vie ne sont que de 1,60% pour 2018.

En réalité, les contrats peuvent être modulables, notamment en intégrant un peu plus de fonds en unité de comptes, cette fois-ci sur des marchés en titres par exemple. La nature du contrat peut ainsi vous faire espérer de bien meilleurs rendements parfois.

Chez Axa par exemple, bien que la baisse soit importante comme pour tous les grands acteurs du secteur, le taux reste aux alentours de 1,90%. Attention, consultez-nous pour avoir une réponse adaptée à votre profil d’investisseur en la matière, nous serions heureux de pouvoir étudier avec vous les meilleurs placements.

L’assurance vie : Bon ou mauvais placement ?

Vous l’avez compris, on ne peut faire de généralités en la matière. Cela dépend du profil d’investisseur. Si vous aimez les placements sécuritaires toujours au livret A, pensez quand même aux fonds en Euros. On pourra enfin évoquer que l’instauration d’un prélèvement forfaitaire unique (la fameuse Flat Tax) de 30% permet d’envisager une fiscalité heureuse sur les comptes en titres. Demandez-nous dans quelle mesure vous pouvez intégrer une part de vos versements dans des actions et même, pourquoi pas, dans des solutions de titres sur entreprises non cotées. Le tout est d’envisager les placements, quels qu’ils soient comme un moyen de diversifier et de mutualiser les risques en bon père de famille.

Les simplifications fiscales facilitent la compréhension d’un placement sur une assurance vie

De nombreux professionnels nous conseilleront d’adopter ici la stratégie de 20-80. 20% de placement dans des sociétés de placement immobilier (SCPI) et 80% dans de l’assurance vie. Ce type de placement à plus forte rentabilité s’impose pour pouvoir répondre à la baisse des taux d’intérêts. Notons aussi que verser 100% sur des fonds en Euros a des limites. Si vraiment vous le souhaitez, la création de plusieurs contrats d’assurance sur la vie peut être envisageable. Contactez-nous pour en savoir plus.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]