L’opération d’assurance : Une définition complète

Quid de l’opération d’assurance ? Dans cet article, découvrons une petite définition de cette notion empruntée par les compagnies d’assurances et les juristes. Observons ensemble quels sont les mécanismes essentiels et n’hésitez pas non plus à nus en demander plus concernant la définition de ces notions 🙂

C’est quoi l’opération d’assurance ?

Fondamentalement, l’activité d’assurance (ou d’assureur comme pour notre agence), présente des aspects à la fois juridiques, techniques, financiers et économiques que l’on ne peut réduire simplement au contrat d’assurance. Un contrat, il est vrai, a un sens beaucoup plus large que l’on nomme l’opération d’assurance et ce, alors même que le Code des assurances ne donne aucune définition précise de ces termes. Mais pour simplifier, disons que des personnes exposées à un même événement sont réunies en un groupement de façon à ce que l’ensemble des contributions pécuniaires versées par chacune d’entre elles permette d’indemniser les membres du groupe touchés par la réalisation de l’événement.

En termes simples, votre prime d’assurance versée au titre de votre assurance auto à Valenciennes permet de dédommager également d’autres tiers. On note ainsi qu’il apparaît un double aspect à l’opération d’assurance : C’est une opération collective qui a également une relation individuelle entre un souscripteur et sa compagnie d’assurance, par exemple AXA. Cette relation se concrétise ainsi par la conclusion d’un contrat d’assurance.

Les fondements en deux axes

On distingue deux points importants : La mutualisation des risques comme expliquée dans la définition et le calcul des probabilités.

Pour ce qui concerne la mutualisation des risques, il se réalise en quelque sorte une compensation entre les risques réalisés et ceux pour lesquels l’assureur a perçu une prie sans verser de prestation.

Aller chez Axa, c’est s’assurer aussi d’avoir un grand nombre d’assurés permettant cette mutualisation des risques.

Le calcul des probabilités, quant à lui, se base sur les statistiques  des sinistres passés. De là découle une formule mathématique de probabilité de survenance d’un sinistre. On peut dès lors définir plus précisément le montant des primes en fonction des profils et accepter ou refuser de potentiels assurés pour l’intérêt de l’ensemble des autres souscripteurs.

Demandez-nous gratuitement un devis pour intégrer notre mutualisation des risques, nos services sont toujours à votre écoute !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]